COACHING DE TRANSITION

Web_page coaching

“ Mieux qu’une thérapie classique.

Pour avoir fréquenté plusieurs thérapeutes dans le passé, depuis que j’ai découvert la PNL et la coach qui me fait du bien, je ne reviendrai en arrière pour rien au monde. Les résultats sont là. On creuse, et on creuse ensemble. Line a des techniques pour nous aider et nous accompagner sur tous les terrains. Résultat : on se trouve rapidement un autre bobo à traiter avec elle. C’est libérateur !
— Christelle Heurtaux, directrice artistique

« J'ai cette croyance profonde que tout individu possède ses propres ressources pour s'en sortir. Et ma tâche consiste à mettre de la lumière sur les vôtres. »

Selon Socrate, « le coaching est l’art d’aider une personne à trouver ses propres solutions. » Concrètement, le coach guide son client à clarifier ses objectifs, à établir des stratégies gagnantes, à mettre en lumière ses capacités pour y arriver, et à persévérer dans sa démarche.
Et la caractéristique commune du coaching de transition est le changement ; toute perte, tout bouleversement même si désiré soit-il, contraint l’individu à laisser derrière soi un chapitre de sa vie pour faire place à quelque chose d'autre. Alors, voici comment le coaching peut vous être utile à ce tournant de votre vie :
  • Découvrir ses forces : s’approprier à nouveau ses ressources internes, et en découvrir de nouvelles.
  • Se structurer : revoir ses priorités; ordonner ses tâches, prendre des décisions, définir de nouveaux objectifs de vie, trouver des ressources, organiser ses sphères de vie.
  • Reconstituer ses repères : consolider ses valeurs fondamentales et/ou en manifester de nouvelles, s’adapter à sa nouvelle réalité, recréer un sens à sa vie, se connecter à soi, retrouver un équilibre spirituel.
  • Établir de saines habitudes de vie : alimentation, sommeil, consommation, exercices, méditation, activités physiques et créatives.
  • Se mettre en action : redevenir actif pour soi, socialement et professionnellement.

Consultation gratuite 514 756-1153

Le coaching et l'approche PNL

Selon ICF Québec, une façon claire de différencier la psychothérapie du coaching est d’examiner le but de la pratique. Alors que la première a pour but d’aborder et de gérer des dysfonctions psychologiques, l’objet du coaching quant à lui est d’améliorer la performance et de favoriser la croissance et le développement.  Et l’élément différentiateur le plus important entre une relation de coaching et une relation thérapeutique semble être l’orientation vers le passé en thérapie et l’orientation vers l’avenir en coaching (https://icfquebec.org/cq-article.asp?i=247).

Alors, le coaching est fondé sur le comment et non le  pourquoi, « comment puis-je résoudre ce problème ? ».  Avec l’orientation de la PNL, les techniques utilisées — et prouvées scientifiquement — aident la personne à surmonter ses blocages dans le domaine du changement, de la communication, ou de l’apprentissage, et à se mettre en mode solution pour l’atteinte de son objectif. Cette approche se base sur son expérience et la représentation de son monde (ses filtres, ses perceptions) ; elle apprend à mieux se connaître, à s’affirmer, et reprend le pouvoir sur sa vie.

Concrètement, par l’application de ces techniques, j’accompagne le client à éduquer son cerveau vers un changement positif. En neurosciences, on parle de routes neuronales : notre cerveau est sollicité à traiter une multitude d’informations, alors pour faciliter ce travail il crée et utilise à répétition « des routes » entre les neurones pour un accès plus rapide à une pensée, un comportement, une croyance. Imaginez une piste de ski de fond : bien aplatie parce que fréquemment utilisée, le parcours sera facile et agréable, mais si vous décidez de sortir du sentier, la neige fraîche ralentira votre progression. Cependant, plus vous emprunterez à nouveau ce chemin, et plus aisé deviendra-t-il. C’est ce qui se passe avec le changement : on résiste (la nouvelle piste), on l’accepte (on l’entreprend de nouveau), on se sent libre (nouvelle pensée, croyance, comportement).

« LA PNL C’EST UNE ÉDUCATION DU CERVEAU, UNE SORTE DE MODE D’EMPLOI. » - Richard Bandler

Un peu d’histoire : dans les années 1970, les fondateurs, Richard Bandler et John Grinder, spécialistes en psychologie, en informatique, en mathématique, et en linguistique ont étudié et modélisé les pratiques de trois thérapeutes de renommée internationale : Milton Erickson (psychiatre), Virginia Satir (thérapeute familiale) et Fritz Perl (psychothérapeute), pour les rendre par la suite accessibles à tous.

Au début, les modèles étudiés étaient d’abord basés sur la linguistique, mais ils ont rapidement été suivis par d’autres outils : les différents programmes mentaux, conscients et inconscients, et l’association du cerveau et du système nerveux avec le langage verbal et non verbal, la « neurolinguistique ». Ainsi naquit la programmation neurolinguistique.

Puisque cette discipline n’a pas été, et n’est toujours pas enseignée dans un cadre universitaire, il y a moins de recherches et de publications, mais son efficacité est tout aussi percutante. Voici quelques références pour vous :

Entrevue Radio sur les fondements scientifiques de la PNL avec Anne-Laure Nouvion, Ph. D., formatrice, coach professionnelle certifiée PNL, consultante scientifique des comportements humains et chercheure indépendante 

Le Dre Francine d'Ortun explique scientifiquement l'approche Bonhâme avec Nathalie Hamelin.

Articles scientifiques 

L’encyclopédie PNL, créée par le groupe du projet de recherche et de reconnaissance de la PNL (« research and recognition project ») 

Un site web interactif sur le cerveau et les comportements humains.